Qui a tué Arlozoroff ?

Le nouveau roman de Tobie Nathan

aux Éditions Grasset

L’un des personnages est Magda Goebbels, un autre, Haïm Arlozoroff. La première est allemande et catholique, l’autre russe et juif ; tous deux emportés dans une même passion amoureuse, aussi intense qu’impossible. Il y a aussi Joseph Goebbels, l’inventeur de la propagande nazie, complexé par sa difformité physique qu’il essaie de compenser par la multiplication de ses aventures sexuelles et Gunther Quandt, chevalier d’industrie, créateur d’un véritable empire qui a survécu jusqu’à nos jours ; et quelques autres encore…

Un roman qui raconte l’irrésistible ascension de la petite Magda, une jeune fille simple, issue d’une relation adultérine, qui portera le nom du mari juif de sa mère : Friedlander. Une jeune femme qui conçut le désir fou de devenir la déesse d’une nation et qui le devint un peu… Qui sait aujourd’hui que l’épouse de celui que l’on surnommera « le bouc » ou « le diable », Joseph Goebbels, de sinistre mémoire, a d’abord découvert l’amour avec l’un des princes du sionisme d’extrême gauche ?

C’est le roman d’un amour incroyable, d’une passion brûlante, charnelle d’abord, politique ensuite entre deux êtres radicalement étrangers, comme le jour et la nuit, comme l’eau et le feu – Magda et Arlozoroff.

1933 — Un roman qui se déroule au moment de la fondation de deux états que tout oppose – l’un ne pouvant exister qu’à condition que l’autre disparaisse. Un État nazi contre un État juif, car les Nazis, obsédés par les Juifs, comme s’ils avaient adhéré au mythe de leur élection, n’eurent de cesse que de les anéantir, comme si leur propre existence découlait du massacre des Juifs.

Un roman qui résout enfin un détail de l’histoire, jusqu’à ce jour inexpliqué : pourquoi l’assassin d’Arlozoroff lui a demandé dans un mauvais hébreu « quelle heure il est ? » — « kama sha’a ? » — juste avant de l’abattre de deux coups de revolver, ce fameux soir de juin 1933 sur la plage de Tel Aviv.

Qui a tué Arlozoroff, c’est aussi un roman qui se passe aujourd’hui à Tel Aviv du côté de Sderot Ben Gourion, de Frishman et du Shouk Hacarmel. C’est l’histoire du meurtre d’un vieil homosexuel, survivant des camps où enfant, il servit d’objet sexuel aux pédophiles SS pour survivre et qui est abattu, 75 ans après Arlozoroff, dans les jardins de la résidence de l’Ambassadeur de France à Jaffa. C’est enfin l’histoire d’un journaliste grand reporter d’un quotidien français, maltraité par son rédacteur en chef, qui part mener l’enquête en Israël.

en librairie le 12 mai 2010

Advertisements

3 réflexions sur “Qui a tué Arlozoroff ?

  1. Bonjour Tobie,

    Quelle joie de découvrir la parution imminente d’un nouveau roman de ta trempe. Je surveille sa sortie en librairie pour m’y plonger sans retenue et, j’en suis sûre, rester en haleine jusqu’à la dernière ligne.
    A défaut de celui portant sur l’interprétation des rêves… (clin d’œil).
    Une de tes anciennes étudiantes qui ne remercie jamais assez celui qui l’anime et la fait être d’avoir croisé la route de ton enseignement,
    Nathalie

  2. Je pense beaucoup à vous en ce moment. vous savez, je n’ai pas fini votre roman sur Freud, quelque chose m’a arrêté dans ma lecture… il faut que j’en sache plus. Mon rêve serait d’être analysée par vous. Parfois je me demande si je n’ai pas un moi hypertrophié 🙂
    Je reprenais des études à paris 8 en 1994-95 et je me souviens m’être arrêtée longuement devant les panneaux décrivant le département d’ethnopsychiatrie sans oser franchir le seuil de la porte. Je crois que nous sommes attirés par quelqu’un « malgré nous » malgré les convenances, malgré le silence. Allez je me tais

  3. Pingback: Haïm Arlozoroff et Magda Goebbels ressuscités - La boite a sorties

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s