Une critique en anglais de « Qui a tué Arlozoroff ? »

The Cairo-born French Jewish ethnopsychiatrist Tobie Nathan is a man of many talents. A prolific novelist as well as teacher, Nathan recently published “My Patient, Sigmund Freud” with Les Éditions Perrin.

Nathan’s new novel, “Who Killed Arlozoroff?” from Les Éditions Grasset reveals other fields of knowledge.

une critique en anglais par Benjamin Ivry .

Publié sur le blog culturel du quotidien en ligne « The Jewish Daily — Forward ».

Lire la suite ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s