« C’est une histoire haletante, avec des vrais personnages, et même des personnages vrais, qui ont existé dans l’Histoire et pas qu’un peu »

Sur le blog Jewpop,

« C’est une histoire haletante, avec des vrais personnages, et même des personnages vrais, qui ont existé dans l’Histoire et pas qu’un peu » écrit Luc Rosenzweig dans sa chronique publiée sur le site causeur.fr, à propos du roman de Tobie Nathan « Qui a tué Arlozoroff ? » (Grasset). L’intrigue part d’un mystère qui n’est toujours pas élucidé : qui a assassiné, le 16 juin 1933, vers minuit sur la plage de Tel-Aviv, Haïm Arlozoroff, figure importante du Yichouv, la communauté juive de Palestine avant la proclamation de l’Etat d’Israël ? Sur fond d’histoire d’amour sulfureuse entre ce dernier et Magda Behrend, future Frau Goebbels, voici, comme le dit si bien Luc Rosenzweig, « un roman, un vrai, pas une de ces minauderies éditoriales nombrilistes qui fleurissent chaque automne à Saint-Germain. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s