dans Gauche Hebdo, une critique de « Qui a tué Arlozoroff ? »

L’alliance du mystère et de la fascination

Tobie Nathan livre un captivant thriller historique, politique et psychanalytique au temps du nazisme.

Partant de ce fait qui secoua la communauté juive, Tobie Nathan livre ici un passionnant thriller historique. Le roman se déroule sur deux époques différentes entre lesquelles l’auteur opère un subtil va-et-vient. D’abord celle des années 1918-1933, dont il offre en arrière-plan une remarquable fresque : l’Allemagne défaite, accablée par le Traité de Versailles, frappée par l’inflation puis la Grande Crise, et qui voit monter puis triompher le nazisme. Et l’époque contemporaine, où un journaliste français – l’alter ego de l’auteur, comme lui né en 1948 – mène l’enquête à Tel-Aviv, dont Nathan rend particulièrement bien l’atmosphère de liberté, bien différente de celle de Jérusalem de plus en plus dominée par les ultra-orthodoxes. Nous ne révélerons pas au lecteur les péripéties et les rebondissements de ce livre captivant !

Lire la suite …/…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s