une critique dans Sciences et Avenir de mars 2011

Une critique de La Nouvelle Interprétation des rêves dans Sciences et Avenir de mars 2011 :

Nos rêves nous reconstruisent

II faut avoir la hardiesse d’un Tobie Nathan pour publier un livre titré « La Nouvelle Interprétation des rêves ». Pour oser se confronter a la statue du Commandeur qu’est devenu Freud, dont l’ouvrage princeps L’Interprétation des rêves (1899) – et la notion de désir refoulé – a connu le succès que l’on sait. D’emblée, le professeur de psychologie exprime d’ailleurs son propre cauchemar : « J’ai souvent voulu écrire ce livre mais […] j’avais peur, je l’avoue, peur des jugements, des anathèmes, des excommunications… ». Une fois cette appréhension surmontée, le livre peut se déployer. El sa force est certaine, sa poésie aussi : « le rêve est vie », « monde en devenir », pris entre « l’insensé, l’aléatoire et le sacré ». On comprend vite que l’auteur ne suivra pas la conception « d’abord philosophique, aujourd’hui scientifique » selon laquelle la recherche de signification est une illusion. Au contraire, selon lui, loin d’être aléatoire, le rêve « se construit sur des concepts ». Il pourrait coïncider, pendant le sommeil paradoxal, avec un moment de « reprogrammation génétique » qui restaure la personne dans sa singularité (sur cette hypothèse du neurobiologiste Michel Jouvet, une interview dans S et A. en 1996 est citée p. 159 !). Surtout, le rêve « véhicule à la personne un message » auquel l’interprétation permettra « d’advenir ». L’interprète, dont le rôle est crucial, fait office d’accoucheur de lendemains ». Ici, l’ethnopsychiatre enjoint à la prudence : ne pas céder aux sirènes des charlatans… flanqués de leurs dictionnaires de symboles ! Il n’existe aucune « grille universelle » d’interprétation, martèle cet admirateur d’Artémidore de Daldis, célèbre onirocrite grec. D. J. L.

 

Publicités

Une réflexion sur “une critique dans Sciences et Avenir de mars 2011

  1. Le rêve est quelque chose de formidable, surtout quand on s’adonne à la pratique du rêve éveillé, il vous conduit dans un monde incroyable, on peut interagir dedans ou n’être que spectateur comme devant un écran télé, mais l’interaction est bien plus ludique, on peut voler, engager un une conversation, un combat etc.. voire même avec un peu d’expérience utiliser le rêve éveillé comme tremplin pour une OBE, et là c’est le pied total, car la vision du monde dans lequel nous vivons change du tout au tout. Le monde invisible est fabuleux, dommage que nos scientifiques s’y intéressent aussi peu. En tout cas de millions de personnes expérimentent cela sans se soucier du quand dira t-on des sceptiques, de plus certains arrivent à guérir des troubles et des phobies grâce au rêve éveillé. A quand une étude sérieuse sur le sujet??

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s