une critique fine de « qui a tué Arlozoroff ? »

Veuve noire ou mante religieuse

Le roman de Tobie Nathan, intitulé Qui a tué Arlozoroff? nous renvoie une fois encore aux arcanes du nazisme, il s’agit encore d’une sorte de thriller puisque le roman commence par l’assassinat du dirigeant juif Victor Arlozoroff sur une plage de Tel Aviv en 1933. Mais la perspective est cette fois centrée non sur la victime Arlozoroff, ni sur un improbable enquêteur de notre époque, Ezra Moreno, envoyé en Israël pour écrire un ouvrage intitulé… Qui a tué Arlozoroff?, mais sur une femme hors du commun, Magda Goebbels, la femme du très influent ministre de la propagande nazie, qui terminera ses jours dans le bunker berlinois d’Hitler après avoir tué ses six enfants et s’être suicidée avec Goebbels.

lire la suite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s