le Cercle-Points

Audacieux et innovant, insolent et romanesque à souhait, Tobie Nathan tisse une fresque étourdissante autour de l’histoire de la psychanalyse et les codes qu’il connaît bien.

Recueillir les confidences de Sigmund Freud…Isaac Rabinovitch l’a fait! Et il a, en l’an de grâce 1908, consigné toutes les paroles du père de la psychanalyse dans des carnets. Voici enfin dévoilé tout ce que le premier cercle des disciples de Freud aurait pris soin de faire disparaître: le rapport excessif de Sigmund au sexe, à l’argent, aux drogues; autant de vices si faciles à cueillir dans une Vienne mourante, symbole du déclin de l’Empire austro-hongrois… Quand un chercheur expatrié tombe sur le précieux journal en 2003, le voilà accablé de malheurs et de catastrophes en série. Existe-t-il une malédiction Freud ?

Tobie Nathan, Mon patient Sigmund Freud, roman Points Seuil, 2011


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s