Suite et fin des conférences d’ethnopsychiatrie à Saint-Denis

Vous pouvez accéder ici à la troisième partie des conférences prononcées à l’Université de Paris 8 Saint-Denis, les 18 octobre, 8 et 22 novembre et 6 décembre 2011

Publicités

2 réflexions sur “Suite et fin des conférences d’ethnopsychiatrie à Saint-Denis

  1. Dans le mouvement ethnopsychiatrique vous évoquez Tosquelles : comment faites-vous la jonction avec le mouvement de la psychothérapie institutionnelle qui selon Tosquelles marche sur deux jambes : l’une psychanalytique l’autre marxiste ? Qu’est-ce qui distingue l’ethnopsychiatrie de la psychothérapie institutionnelle ?

  2. Je parlais de Tosquelles en évoquant la progression d’une idée qui commença durant la guerre et juste après. Fanon a travaillé avec lui, s’en est beaucoup inspiré. Il a aussi beaucoup appris de Fanon, notamment sur les spécificités des mondes éloignés. Pour le reste, l’ethnopsychiatrie ne marche ni sur l’une ni sur l’autre jambe que vous évoquez. Mais elle reconnaît à la psychothérapie institutionnelle l’intérêt pour le quotidien qui n’aurait jamais dû quitter les psychiatres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s