Écouter Arcady… le 27 août 2012 à 13h00 sur RCJ

Tobie Nathan et Alexandre Arcady

Le 27 août 2012, à 13h00 sur RCJ

Il est si beau qu’il s’étonne lui-même de sa beauté. Détendu, souriant, vif, tellement attentif aux personnes, aux êtres, aux objets, aux ambiances… Je reçois aujourd’hui Alexandre Arcady.

…/…

Alexandre Arcady est un raconteur d’histoires — et comme le sont souvent les meilleurs, il revient sans cesse sur la même histoire, la détaillant, l’approfondissant, la rendant à chaque fois plus belle… Alexandre Arcady, c’est un amoureux plein de générosité, qui ne pense qu’à faire partager son amour, ses amours.

…/…

Alexandre Arcady est cinéaste, un film-maker, comme disent les Américains, un artisan fabriquant de films. Il en a réalisé une vingtaine, parmi lesquels un certain nombre constituent des strates qui tapissent notre mémoire, à tel point que quelquefois nous ne savons pas si nos souvenirs sont les nôtres ou s’ils nous ont été donnés par lui. Le coup de Sirocco, le Grand Pardon, L’Union Sacrée, Mariage Mixte…

Affiche de « Ce que le jour doit à la Nuit »

Dans quelques jours, le 12 septembre, sort son nouveau film, Ce que le jour doit à la nuit, tiré du best seller de Yasmina Khadra 

Nous évoquerons sa vie, son parcours, de la Casbah d’Alger au Paris des Médias —

Alexandre Arcady est né le 17 mars 1947 à Alger…

Est-ce que c’est une bonne date, un bon endroit pour venir au monde ?

____________________________________________________________

Alexandre Arcady est né Aracady Egry, le 17 mars 1947 à Alger. Il a consacré une grande partie de son œuvre à rendre compte de l’incroyable exil d’un million et demi de rapatriés après l’indépendance de l’Algérie en 1962. La plupart de ses films ont remporté un immense succès populaire : Le coup de Sirocco, le Grand Pardon, L’Union Sacrée, Mariage Mixte…

Alexandre Aracady, « Le petit blond de la Casbah », Paris, Plon

Issu d’une famille juive populaire, il a vécu une pauvreté heureuse en Algérie et une véritable misère à Paris. À 20 ans, en 1967, il fait l’expérience du Kibboutz — expérience qui a inspiré un autre de ses films, Pour Sacha.

Le 12 septembre 2012, sort sur les écrans Ce que le jour doit à la nuit, tiré du best seller mondial de Yasmina Khadra.

Alexandre Arcady a rapporté sa vie de manière attachante dans un livre, Le petit blond de la Casbah, publié aux Éditions Plon (2003).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s