Réédition de Médecins et Sorciers

Les éditions La Découverte rééditent Médecins et sorciers, écrit en collaboration avec Isabelle Stengers, qui parait aujourd’hui dans une édition entièrement revue et augmentée de deux nouveaux chapitres inédits.

La présentation de l’éditeur :

Isabelle Stengers

Nous croyons savoir ce que font les guérisseurs : ils s’appuient sur les croyances (irrationnelles) des patients et agissent de manière « symbolique » ; s’ils obtiennent des résultats, c’est grâce à leur capacité d’écoute. Nous croyons aussi savoir ce qu’est la médecine moderne : une médecine très technique, rationnelle, mais trop peu à l’écoute des patients. Dans ce livre, Tobie Nathan et Isabelle Stengers montrent que cette opposition est trompeuse. Selon Tobie Nathan, les guérisseurs sont intéressants justement parce qu’ils n’écoutent pas les patients : les techniques de « divination » s’opposent à celles du « diagnostic ». En interrogeant l’invisible, en identifiant ses intentions, ceux-ci construisent de véritables stratégies thérapeutiques dont les guérisseurs africains sont des virtuoses.

La médecine moderne se caractérise, elle, par son empirisme et non pas par sa rationalité. Le thème de la rationalité sert à combattre les autres techniques de soin.

Ce livre, véritable manifeste de l’ethnopsychiatrie, bouleversera tous ceux qui ont affaire avec le soin et la médecine. Au-delà, l’objectif du psychologue et de la philosophe est de nous obliger à repenser le rapport entre la culture occidentale et les autres. Cette nouvelle édition est complétée avec deux textes où les auteurs répondent à leurs contradicteurs.

Tobie Nathan, Isabelle Stengers, Médecins et Sorciers, La Découverte, 180 pages, dans les bonnes librairies, 16 €

Publicités

Dans le Top Ten de Elle

Dans le Top Ten de Elle du 6 novembre 2012 :

« Ethno-roman », de Tobie Nathan (Grasset). Egyptien de naissance, psychologue et écrivain , l’un des inventeurs de l’ethnopsychiatrie revient sur ses années de formation… Et si son plus grand talent était celui de conteur ? La preuve il vient de recevoir le prix Femina de l’essai.