After shock

LogoFrCultureDans « Un autre jour est possible« , du 23 novembre au 27 novembre 2015 », une série :

Après le choc, trouver les mots, chercher les remèdes, avec Tobie Nathan

Transistor rougeUne semaine après les attentats qui ont ensanglanté Paris, comment  exprimer avec les mots le choc et l’horreur vécus ?  Quels mots utiliser, quels remèdes possibles pour se relever ? Tobie Nathan nous livre ses réflexions en s’appuyant sur des exemples concrets : Le Cambodge, la Guinée, l’Allemagne nazie… Quand les peuples font face à la terreur programmée.

Tewfik Hakem : Un autre jour est possible

Tewfik Hakem : Un autre jour est possible

1/5 : Premier épisode : Le sens des mots pour une clarification conceptuelle, le cas Kosovo (Peur, Frayeur, Terreur…)

2/5 : Deuxième épisode : La terreur comme instrument politique.

3/5 : Troisième épisode : L’exemple de la Guinée.

4/5 : Quatrième épisode : Existe-t-il des méthodes psychothérapiques contre la terreur ?

5/5 : Cinquième épisode : La prévention

 

« La terreur est un acte intellectuel qui résulte d’une pensée »

« Soigner la douleur, c’est rétablir les attachements »

« Il faut de l’intelligence pour combattre la terreur. Pas de la terreur ! »

« La thérapie permet de passer du statut de victime au statut de témoin »

« Il faut apporter de la pensée complexe aux populations à risques, qu’on croit démunies »

Tobie Nathan

 

 

 

5 réflexions sur “After shock

  1. Merci de parler d intelligence comme chance de reussite contre la terreur
    C est exactement ce que je pense
    Je decouvre votre intervention sur arte et souhaiterais vraiment que les politiques vous ecoutent avant d agir
    Une action dirigee par la pensee intelligente..quelle puissance!
    Si vous souhaitez me joindre je ne suis que medecin dr claudine hadida
    Bonne chance et que l Eternel vous accorde sa protection amen

  2. Dans cet espace court, durant lequel Guerre et Paix sont en balance, la parole paraît devenir dérisoire.,
    Et pourtant, je m’exprime sur le blog de Tobie…
    Tobie qui fait acte d’amour malgré tout ce bordel, et qui s’expose devant l’autre, qui délivre une parole.
    Et nous?, et Moi?
    Moi: Juste Ce petit commentaire nul, dont je sais qu’il m’engage.

    Amour à tous.
    Paul. G

  3. Cher Tobie,
    Merci pour tes interventions, pour le partage de tes réflexions. Nous avons besoin de toi pour penser ce monde, de cette capacité à sortir du cadre, de ton intelligence originale. C’est d’échanges avec toi dont nous avons besoin, et tu sais que nous sommes lents, mais ne te décourage pas, continue. Forme ces groupes que tu convoques…
    Je ne sais pas très bien qui remercier (tu vois le chemin n’est pas fini) pour avoir eu l’immense chance de te croiser ; mais chaque jour c’est un soulagement et un déchirement, le manque d’échanges, particulièrement dans ces temps difficiles est difficilement vivable.

    Avec tous mes meilleurs souvenirs, à toi et Nathalie.
    Aurélia

    • Madame Aurélia
      Besoin d’un semblable pour penser le monde?
      Je dirais pour ce qui concerne ma petite part de dire:
      Besoin de semblables bariolés pour créer le monde.
      Mais primo, trouver sa propre bariole, trouver la petite luciole qui nous fait signe, un soir de grande obscurité.
      La luciole n’est pas un semblable, elle est juste la rencontre avec notre unicité de destin.
      Y ‘a plein d’être humains qui l’ont rencontrée leur luciole, mais qui ne le savent pas.
      En période sombre les cœurs attentifs les perçoivent. , j

      Bien cordialement
      Paul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s