Sur France Info

Les informés du 29 septembre 2018

Les_Informés_29Sep2018

avec

Thomas Morales, auteur et journaliste de « l’éloge de la voiture » aux éditions du Rocher

Tobie Nathan, psychologue, professeur émérite de psychologie fondateur de l’ethnopsychiatrie, auteur de « L’Évangile selon Youri » qui présente son roman :

TN&Neveux_LesInformés2

Arnaud Benedetti, Professeur associé à l’Université Paris-Sorbonne, expert en communication politique

Pierre Jacquemain, rédacteur en chef de Regards

Logo_FranceInfoà (ré)écouter, à (re)visionner  ici <—

Publicités

Marceline

TN_Marceline1

Si un jour il m’arrivait de rencontrer une femme Djinn, une femme-esprit, un être féminin venu d’ailleurs, elle aurait, j’en suis sûr, cette gouaille et ce petit côté provocateur… Elle serait à la fois petite, très petite, jusqu’à tenir dans une bouteille et grande, aussi, très grande, jusqu’à occuper tout l’espace de la pièce où elle se trouve… Elle serait comme elle, belle comme le feu et rouge, sans doute, mobile comme la flamme… Et ses paroles, ses paroles… seraient puissantes comme celles d’une prière.

Elle s’appelait Marceline Loridan-Ivens, témoin des folies meurtrières et militante des causes du siècle, muse des grandeurs et génie de la vie.

Je l’aimais…

TN_Marceline2

Marceline Loridan-Ivens, née le 19 mars 1928 à Épinal, décédée à Paris le 18 septembre 2018.

Youri dans la presse

L’Évangile selon Youri, un roman véridique

Dans La Provence du 9 septembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans Transfuge de septembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans Le Canard enchaîné du 29 août 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dans Philosophie Magazine du mois de septembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dans Madame Figaro du 17 août 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Youri sur les blogs

LevangileSur le Blog de Gilles Pudlowski

L’évangile selon Tobie

Article du 11 octobre 2018
De Tobie Nathan, on connait au moins un thriller politico-historique (« Qui a tué Arlozoroff?« ), qui invoquait les mannes de Martha Goebbels et les sbires nazis de son mari pour expliquer la mort mystérieuse de son amant et fondateur du sionisme, Viktor Alozoroff à Tel Aviv, et le plus récent « Ce pays qui te ressemble », qui évoquait son Egypte natale depuis le ghetto du Caire et bien plus. Avec l’Evangile selon Youri, cité sur la liste des Goncourt (la 1ere et la 2e), il met en scène un ethnopsychiatre qui lui ressemble, prénommé Elie, exerçant dans le 5e, à, Paris, recevant, écoutant, prenant en main des migrants tous passionnés dont l’étrange et séduisant Youri, tout petit roumain, né des amours d’une jeune gitane et d’un juif de Cluj, doté d’étranges pouvoirs. Tandis qu’Elie un brin désabusé, reprend goût à la vie, notamment au contact de ses patients, Youri accomplit des miracles, déjoue des attentats, sauve le président, fait des disciples, promeut ce qui ressemble à une nouvelle religion. On n’en dira pas plus. Ce roman est à la fois un conte, une fable, un roman riche de héros colorés dans un Paris miné par la peur où ils sont porteurs d’espoir. C’est vif, habile, troublant.
Tobie Nathan, lui, s’y révèle en conteur malicieux, jouant avec ses personnages secondaires, ce fripier prénommé Samuel, ce poète toujours prodigue en jolis vers, ce professeur riche en belles leçons ou la mystérieuse Avril à « la beauté de léopard noir, à la démarche aisée, à la puissance terrible ». Tobie Nathan, notre conteur oriental du XXIe siècle, a le propos dru, la verve convaincante, la démarche optimiste. A ne pas laisser filer en ces temps noirs…

L’évangile selon Youri, de Tobie Nathan (Stock, 299 pages, 19,50 €).

• Lundi 8 octobre 2018

Universelicec

par Cécile, lectrice publique

L’évangile selon Youri de Tobie Nathan aux éditions Stock

«  J’ai été professeur de psy durant trente ans. On me disait brillant. C’est là, à Saint-Denis, que j’ai d’abord créé ce centre d’ethnopsychiatrie. Au début, cette université, qui dans la foulée de Mai 68 avait initié tant d’innovations radicales, avait accueilli avec bonheur ce que j’enseignais : une psychologie qui parlait d’autres langues que le français ou l’anglais, des langues d’Afrique, d’Asie, d’Inde ; qui accueillait d’autres mondes, notre univers en contient tellement ; qui respectait les êtres invisibles, dieux, diables, démons, esprits, et négociait avec la puissance des choses. Les patients affluaient, les étudiants, les chercheurs, aussi, et même ceux provenant d’autres disciplines, dans une effervescence des idées, une confrontation des théories – émulation d’un temps de création ! »

J’étais impatiente de découvrir le tout dernier roman de Tobie Nathan, déjà sous le charme de Ce pays qui te ressemble, signé aux éditions Stock en 2015, j’ai eu grand plaisir à retrouver la plume de cet auteur donc, que j’affectionne tout particulièrement. Merci à la plateforme Netgalley, à la confiance des éditions Stock.
L’évangile selon Youri est certes un roman, mais un roman fort, un roman géographique qui nous emmène dans les rues de Paris, nous invitant à les découvrir autrement, révélant ce qui s’est vécu jadis, sous le béton d’aujourd’hui. Sous le boulevard Arago coule la Bièvre, cette rivière ensevelie va ressurgir. Comment ? par la présence de cet enfant. Un enfant, jeune tsigane, migrant, âgé de 10 ans à peine qui va se retrouver en présence d’un vieux psychologue, Elie, à la retraite, qui consulte dans un centre d’ethnopsychiatrie. Une rencontre :  » Les âmes s’attirent comme des aimants, invisible fluidité des rencontres au-delà des temps, des langues et des pays. » Entre ces deux êtres va se nouer une relation toute particulière. Car Youri n’est pas un enfant ordinaire, habité d’un esprit extra-ordinaire, il a des pouvoirs, il semble incarner un nouveau dieu. Elie aussi est différent de bien nombre de ces collègues, ce dernier est curieux :  » Ma spécialité, l’ethnopsychiatrie, m’a enseigné qu’au cœur des croyances archaïques ou savantes se cachent parfois des savoirs secrets, des façons de guérir ou de connaître l’avenir. J’ai voulu en avoir le cœur net. » C’est le point de départ de cette histoire, l’aventure de Youri racontée par Elie. Le conteur, tout en nous relatant cette histoire, s’interroge, nous interpellant sur le sens de l’hospitalité, l’écoute de l’autre aussi différent qu’il puisse être. Dans certaine période, des dieux sont apparus, aujourd’hui, si un dieu devait revenir, sous quel forme nous arriverait-il ? Comment serait-il accueilli ? Et nous, qu’est ce que nous aurions à lui confier ? Qu’attendrions nous de lui ? …. Ce roman fut un pur bonheur de lecture, une envolée vers d’autres mondes, peut être d’ailleurs pas si éloignés que cela .. vers d’autres cultures si intéressantes …. Un roman tout simplement passionnant. Merci monsieur Nathan.

L’évangile selon Youri de Tobie Nathan

Éditions : Stock

Parution : août 2018 – 280 pages – 19,50 euros

https://www.editions-stock.fr/livres/la-bleue/levangile-selon-youri-9782234081772

 

Le Blog de Ritournelle

Tobie Nathan a conjugué son expérience professionnelle avec notre époque troublée pour écrire ce roman original qui, par certains aspects, s’apparente à une fable.
En 1979, il a ouvert le premier centre d’ethnopsychiatrie destiné à l’accueil des migrants et de ceux qui représentent « l’ailleurs » d’une autre façon, c’est à dire qui sont sujets à des phénomènes étranges (voix ou autres). Et ces personnes sont dotées de pouvoirs magiques, de savoirs particuliers dans le domaine de la voyance ou de la guérison.
Ce roman tente de trouver au monde d’aujourd’hui une explication au mal-être ambiant, peut-être l’arrivée d’un nouveau dieu, puisque, dans notre pays, les croyances religieuses sont très en recul…Il met en scène deux personnages essentiels : Elie, un psy à la retraite, ressemblant beaucoup à l’auteur, et Youri, un enfant tsigane d’origine roumaine, dont le comportement est pour le moins étrange et le nom dérivé de Ouri, la lumière. Elie décide de le prendre en charge, mais très vite, l’inverse va s’opérer. Youri fait disparaître des boutons, exploser des colliers, déplace les tables à distance, sauve le président, intervient dans les quartiers radicalisés…Est-il un imposteur ou le nouveau messie?
Autant de questions que se posent Elie et ses amis du Bd  Arago, Samuel le fripier qui connaît par coeur les goûts vestimentaires d’Elie,et ses amis  le Poète, le Professeur, personnages hauts en couleur. Sous le bd Arago, coule la Bièvre, rivière souterraine qui peut à nouveau devenir lieu de culte, comme le furent depuis l’Antiquité toutes les sources…

Tous les laissés pour compte déferlent sur ce boulevard,à la recherche de Youri , qui disparaît comme il est arrivé. L’écrivain est là pour recueillir sa parole…
Roman aux frontières du paranormal qui mêle habilement suspense et émotion, interroge notre époque en manque de repères sur la possibilité de voir surgir un nouveau dieu d’internet puisque chaque croyance est née d’un nouvel apport de connaissances (l’alphabet pour les juifs, les hiéroglyphes pour les égyptiens…)
Mais c’est aussi une invitation à accepter l’autre avec sa différence.

 » Je m’étais réfugié dans l’intimité un peu humide de l’ennui, résigné, solitaire, j’attendais le silence de la nuit. Et il est apparu l’enfant magique, sans prévenir, sans bruit. Ecoute, vieux soudard, les vents qui murmurent dans le brouillard des promesses…Ecoute la vie! »

« Le monde leur appartient, ceux qui ont décidé de ne rien posséder »

 

• Mercredi 19 septembre

Sophie lit des livres

Les lectures de Sophie

image

Tobie Nathan n’aura pas le prix Goncourt.

Pourquoi cela ?, te demandes-tu, interloqué, toi le lecteur courageux de ce billet qui parvint à gravir les montagnes RGPDesques qui te séparent désormais de ma prose.

Parce que les livres de Tobie Nathan ne sont pas autocentrés, ils ne font pas de name-dropping, ils ne tournent pas autour de leur sujet en tentant la démonstration appuyée. Ce sont des fables, un peu magiques, sans autre prétention que de nous raconter une histoire un peu dingue sur fond de réalité historique.

Je me suis amusée en lisant ce livre qui raconte l’histoire d’Elie – ethnopsychiatre (tiens, tiens) – et de Youri l’enfant rom aux super-pouvoirs. Les personnages sont truculents, attachants et un peu barrés. Il y a comme des cousins éloignés d’un Mangeclous revenu de tout dans ce roman et ça, tu vois, ça vaut pour moi tous les prix Goncourt.

 

• Vendredi 7 septembre 2018

Rentrée littéraire 2018: Tobie Nathan , Philippe Torreton, Gauz :trois romanciers audacieux et ambitieux !

 La rentrée littéraire  de septembre 2018 est truffée de sujets lourds et d’auteurs qui n’hésitent pas à les prendre à bras le corps dans des romans aussi audacieux qu’ambitieux..

Voici trois exemples,  dans nos dernières lectures, qui abordent des thématiques aussi denses et complexes que les religions, psychiatrie, guerres, colonisations :
 1 L’évangile selon youri; Tobie Nathan ( Stock Editions)

9782234081772_1_m

« Les dieux vivent et meurent. Ç’ est une évidence! Il n’ est besoin de consulter nul devin, nul charlatan, nul enfumeur. Personne ne me convaincra de leur immortalité. Qui honore encore Isis, la belle  incestueuse, mère des peuples des pyramides? Plus personne! Autrefois son culte était répandu tout autour de la Méditerranée, de Philae à Thèbes, de Coptos  à Denderah et à Rome et jusqu’aux confins de la Lydie.Ses temples, devenus amas de pierres blanchies au soleil, servent aujourd’hui d’ urinoirs aux dromadaires. »
Élie,un vieux psy désabusé et à la retraite se prend d’ affection pour un petit mendiant. Le petit Youri a des pouvoirs étranges, voir inquiétants. Serait-Il un nouveau Dieu ou un démon apparu sur terre.
L’ ethnopsychiatre décide de prendre en charge et de protéger le jeune garçon. Mais le vieux monsieur désarçonné va vite s’ apercevoir que c’ est le petit Youri qui va s’ occuper de lui.
Roman politique, roman mystique, roman agnostique…roman rêve surtout. Tobie Nathan, tout simplement, dans ce récit tendre et poétique nous parle de notre époque. Il interroge la nécessaire soif de connaissance du simple mortel, ce besoin de tout contrôler, de tout rationaliser, de tout expliquer.
Et si,  en ouvrant notre coeur on acceptait de ne rien comprendre?. Je vous salue Youri.

 2 Jacques à la Guerre, Philippe Torreton ( Plon)

 

• mercredi 5 septembre 2018

L'évangile_fragment

Roman politique, roman mystique, roman agnostique..roman rêve surtout. dans ce récit tendre et poétique Tobie Nathan, tout simplement, nous parle de notre époque et interroge la nécessaire soif de connaissance du simple mortel, ce besoin de tout contrôler.. 

• mardi 4 septembre 2018

par Squirelito

Une noisette, un livre : L’évangile selon Youri de Tobie Nathan

Ce petit prestidigitateur des âmes s’appelle Youri. Il est roumain, fruit d’un amour adolescent entre un juif et une gitane. Il n’a jamais connu son père et quittera ses forêts natales avec sa mère lorsque le grand-père maternel passera de vie à trépas. Ils arrivent tous les deux en France, bientôt sa mère Moïra décèdera aussi, après avoir raconté son épopée et l’histoire de sa grossesse.

…/…

Accueilli dans un centre d’ethnopsychiatrie au cœur de Paris dans le quartier des Pyramides, comme si on amenait le lecteur dans un premier pas vers une divinité égyptienne, c’est Elie, en retraite active pour ne pas sombrer, qui « adoptera » l’enfant, surpris par ce petit bonhomme étrange, au regard perçant, à la chevelure indomptable et à ses facultés de tout voir, de tout prévoir…

…/…

Mais Elie n’est pas le seul à être subjugué par cet énigmatique personnage, il y a aussi Samuel, le fripier insolite, le poète du quartier Mouffetard et ses vers qui ruissellent, le « Old-new-Sex » qui a supprimé la notion de chasteté du dictionnaire, Sabrina et sa famille déracinée, l’étrange Avril qui communique par la pensée avec Youri, et, sans oublier un Président de la République (toute ressemblance avec des personnes ayant existé…).

…/…

Par le biais d’un divin conte, Tobie Nathan manie délicatesse, magie et vérité…

…/…

D’un mineur étranger sans papiers, on découvre un prodige des souffles de vie, et effectivement, « il faut prendre garde aux étrangers ; parmi eux se cachent des êtres d’exception ».

…/…

… une brillante écriture illumine le récit, celle où domine la poésie « la poésie, voyez-vous, est l’espace où les mots agissent sur le mondeDu grec poiêsis, qui signifie agir » …

L’évangile selon Youri – Tobie Nathan – Editions Stock – Août 2018

par Squirelito

L'Évangile_Squirelito

par Florence

Autour d’un livre, salon de thé littéraire, librairie à Cannes

• 27 août, 09:27 ·

Journal d’une libraire – chapitre 7

Il arrive qu’une libraire se repose et… lise! Oui, oui!
Nous avons décidé de fermer Autour d’un livre… quatre jours consécutifs ( jusqu’au 30 août inclus) pour nous reposer, il le faut bien, et pour LIRE sans interruption! Miam! À mon tour de me régaler.

Il faut dire qu’avec cette rentrée littéraire, le choix est vaste.

…/…

J’ai dévoré avec passion hier “L’Evangile selon Youri”. Un vrai bonheur. Bon, peut-être ne suis-je pas objective. Tobie Nathan, ethnopsychiatre, est un auteur brillant, que j’ai toujours eu plaisir à lire. Son écriture est vivante, intelligente et riche. Son précédent ouvrage “ Ce pays qui te ressemble “ est une merveille de sensibilité. Pour ceux qui n’ont pas eu le plaisir de le lire, il est à découvrir ( et disponible chez Autour d’un livre…!)

…/…

“L’Evangile selon Youri”, pourrait être catalogué comme roman fantastique et pourtant… il semble si réaliste. Et l’on se demande si l’auteur n’a pas été confronté à une situation similaire pour l’écrire avec une telle précision.

Elie, un ethnopsychiatre, rencontre un enfant émigré doté de dons surnaturels. Un petit dieu, juste et bienveillant. En découlent des aventures et des réflexions… Beaucoup de dieux et déesses ont disparu. “ Les dieux vivent et meurent” écrit Tobie Nathan qui dresse une longue liste d’idoles disparues des mémoires et des cultes. Pourquoi un nouveau dieu ne ferait-il donc pas son apparition? Un dieu qui surgirait dans ce monde secoué, agité de violences et conflits, un dieu qui viendrait apaiser les esprits des hommes…( voila qui ne serait pas un luxe par les temps qui courent! )

par coquinnette1974  sur Babelio

Un roman époustouflant

Elie est un psy un peu particulier… Il vieillit, il travaille moins, il est désabusé, divorcé, désencombré des illusions sur la vie….
…/…

Il est un peu un « spécialiste en étrangeté ».

…/…

Et cela ne va pas s’arranger quand Elie va croiser la route d’un petit garçon, un migrant de 10 ans, roumain, tzigane. Pour être étrange, l’enfant l’est…
Aurait t’il des pouvoirs ? C’est ce que se demande Elie, et ce que pense Samuel, son ami fripier..

…/…

Mais qui est donc Youri ?

…/…

L’Évangile selon Youri est un livre avec une très jolie couverture qui attire l’oeil et qui donne (je trouve) envie de découvrir le contenu 🙂

j’ai adoré ce roman… L’évangile selon Youri est une excellente surprise.

J’ai aimé les personnages, aussi bien Youri (petit garçon très intrigant) , Samuel, fripier qu’il me plairait de croiser, ou Elie, psy vieillissant… mais attachant 🙂 J’ai apprécié d’autres personnages aussi, mais je n’en dirais pas plus.

Le coté spirituel de l’ouvrage ne m’a pas dérangé car l’histoire est très bien ficelée, les personnages attachants, le fait que ça parle de Dieu.. d’un nouveau Dieu.. est très bien emmené et vraiment j’ai adoré cette lecture.

Et, honnêtement, j’en suis la première surprise !

Gros coup de coeur donc pour ce roman de la rentrée littéraire 2018, et un beau cinq étoiles 🙂

https://www.babelio.com/livres/Nathan-Lvangile-selon-Youri/1049778/critiques/1687724?id_edition=1229720

coquinnette1974

 

par lhirondaine

Aujourd’hui coup de coeur pour L’Evangile selon Youri, de Tobie Nathan à paraître aux éditions Stock le 22 août dans un écrin bien plus chatoyant!

Le roman le plus mystique de la rentrée littéraire!

J’essaie de trouver un jeu de mot entre « roman de société » et « roman de sorcier » pour le décrire, mais Libé sera bien meilleur que moi.

Ihirondaine