Le Mystère Arlozoroff

PAR BERNARD LOUPIAS

dans Le Nouvel Observateur du 12 août 2010

Mais qui donc a ordonné en 1933 le meurtre de ce grand militant sioniste qui dans sa jeunesse avait passionnément aimé… la future Mme Goebbels ?

Tel-Aviv, le 16 juin 1933. Il fait nuit noire. Sur la plage, un couple se promène quand deux ombres s’approchent. L’une d’elles demande : « C’est toi, docteur Arlozoroff ? » C’est lui. Deux coups de feu claquent, l’homme s’effondre. Les assassins n’ont pas tué n’importe qui.

Mais alors, qui donc a tué Arlozoroff ? Autour de cette énigme, qui aujourd’hui encore hante la société israélienne, Tobie Nathan a construit un formidable thriller, où il avance, on va le voir, une thèse aussi folle que vraisemblable.

Lire la suite…

Publicités

Dans « Le Chroniqueur »

Le Chroniqueur, le 23/07/2010

Dans la nuit du 16 juin 1933, Haïm Arlozoroff, « membre du Comité exécutif de l’Agence juive, ministre des Affaires étrangères d’un Etat sans frontière » après des négociations avec les Allemands pour sauver les Juifs était assassiné sur une plage de Tel-Aviv. Par qui et pourquoi ? Etait-ce à cause de sa liaison avec une femme allemande, celle qui était en passe de devenir l’égérie du nazisme, la belle Magda, « l’Aryenne modèle, la charismatique épouse du docteur Goebbels » ? Et y a-t-il un rapport avec un autre meurtre, celui d’un ancien espion abattu de nos jours dans les jardins de l’ambassade de France ?
Un livre très documenté et absolument passionnant.
Qui a tué Arlozoroff ?, par Tobie Nathan, Grasset, 20,90 €