Le programme de la nouvelle formation

Ethnopsychiatrie

Intervenir dans un monde multiple

Le programme de la nouvelle formation du Centre Georges Devereux pour l’année 2017-2018 est en ligne ainsi que toutes les informations pour s’inscrire.

Publicités

Atelier d’écriture

Je reprendrai mon atelier d’écriture dans l’école « Les Mots » à la rentrée de septembre 2017.

Atelier intitulé : « Entre les langues », du 28 septembre au 14 décembre 2017

TN-R2L’endroit d’où surgissent les récits : « Entre les langues ». Langue-mère de ceux qui, nés et grandis dans une langue, écrivent en français. Langue du pays perdu des immigrés et enfants d’immigrés. Langue des grands-mères, comprise mais peu parlée. Langue des berceuses de mamans venues d’ailleurs. Et celles auxquelles on ne pense pas spontanément, ces langues du peuple qui ont du mal à se frayer un chemin vers l’académie, les langues interdites, aussi, langues coupables des faubourgs et des cités… Guetter les manières de dire et de taire, les politesses et les sournoiseries, les emphases et les injures, les constructions et les poésies… « Entre les langues » doit aussi être compris de manière allégorique – entre les langues de deux métiers ou de deux disciplines. Et surtout entre les cultures, entre les coutumes, entre les religions… Plus que jamais c’est là, dans ces interstices que bouillonne la vie. Cet espace est propice à la naissance des récits.

Les ateliers proposés auront deux objectifs :

1) le recueil de connaissances négligées, expressions dans des langues, salutations, cuisine, injures, étoffes, bijoux, senteurs, chansons, petits récits, contes pour enfants…

2) la fabrication de récits à partir de ces matériaux. Les plus grands parmi les écrivains ont puisé à cette source. Nabokov, par exemple, qui se définissait ainsi: « Je suis un écrivain américain, né en Russie et formé en Angleterre où j’ai étudié la littérature française avant de passer quinze ans en Allemagne. »

Précisions, inscriptions ici <—

24 Histoires du Mans

24HistoiresduMans24 Heures du Mans… 24 nouvelles par 24 auteurs : Isabelle Alonso, Françoise Bourdin, Claire Castillon, Gérard de Cortanze, Nicolas d’Estienne d’Orves, Julie Gouazé, Serge Joncour, Brigitte Kernel, Héléna Marienské, Tobie Nathan, Éric Naulleau, Jessica L. Nelson, Gilles Paris, Emmanuel Pierrat, Anne Plantagenet, Patrick Poivre d’Arvor, Ollivier Pourriol, Nicolas Rey, Patricia Reznikov, Gilbert Sinoué, Valérie Tong Cuong, Émilie de Turckheim, Sigolène Vinson et Didier Van Cauwelaert.

Tobie Nathan a écrit une nouvelle sur Mariette Hélène Delangle, devenue Hellé Nice, extraordinaire pilote de Bugatti qui défraya la chronique au Mans dans les années 30.

En librairie, le 1er juin 2017

Un compte rendu

CePays_poche_couv2

Le Livre de Poche, mars 2017

Fantômes d’Orient

par

Sylvie Koneski
sur Parutions.com

Tobie Nathan   Ce pays qui te ressemble
Le Livre de Poche 2017 /  8,30 € – 54.37 ffr. / 571 pages
ISBN : 978-2-253-06887-7
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication en août 2015 (Stock – La Bleue)

«Si j’ai quitté l’Egypte, l’Egypte ne m’a jamais quitté.
Quelquefois je pense que c’est seulement mon ombre qui est partie alors que moi je suis resté là-bas, seul, errant, comme durant ma jeunesse
»

Dans cette fresque de plus de 500 pages, Tobie Nathan se fait témoin et conteur, pour recréer une Égypte complexe, lumineuse, sensuelle, multiple et éternelle, soumise aux soubresauts de l’Histoire, et dont les échos sont, ô combien, actuels.

Le roman parcourt les évènements vécus par ce pays de 1925 à 1952, d’une manière singulière : c’est par des points dans l’espace, des lieux stratégiques et symboliques, des rues et des ruelles qu’il nous entraîne, comme autant de déplacements sur un échiquier. Haret el Yaoud (la ruelle aux Juifs), le quartier arabe de Bab el Zouweila, posés comme deux origines, jusqu’aux palais des Mille et Une nuits du roi Farouk et aux rues du Paris de l’exil.

Dans cette histoire remplie des sortilèges de l’Orient, Nathan narre la diaspora des Juifs d’Égypte, la plus vieille communauté juive du monde, déjà là «avec les pharaons, puis avec les Perses, les Babyloniens, les Grecs, les Romains ; et lorsque les Arabes sont arrivés, nous étions encore là… et aussi avec les Turcs, les Ottomans…», mais qui seront, dès la montée des nationalismes, pourchassés et rejetés de leur terre.

L’Égypte de Nathan ressemble à son personnage principal, Zohar Zohar, «lumière de la nuit, l’enfant des ruelles», né d’Esther, un peu sorcière, et de Motty l’aveugle…

 

—> Lire la suite sur Parutions.com

 

L’intelligence par téléphone

Smartphone. Discussion avec l’invisible

fetishphoneNos souvenirs et nos relations sont contenus dans ce petit objet, si précieux. Mais que sommes-nous prêts à sacrifier à ce nouveau fétiche ?

Je l’ai croisée dans l’autobus. Debout près de la porte elle parlait très fort dans une langue que je ne comprenais pas, elle gesticulait, pestait… Sans doute est-elle folle, ai-je pensé, jusqu’à ce que j’aperçoive le micro du smartphone. C’est alors que j’ai compris qu’elle se disputait avec un parent resté au pays… Et si elle criait si fort, c’était pour qu’il l’entendît mieux, lui qui était si loin.Pourquoi l’ai-je d’abord pensée folle ? C’est que, dans ce monde dont on essaie de nous convaincre qu’il est désenchanté, une personne qui parle sans interlocuteur visible est victime d’hallucinations. Dissociée, incapable de prendre conscience que les voix émanent d’elle-même, elle s’acharnerait à leur répondre. Pourtant, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas l’interlocuteur qu’il n’existe pas. Nul ne parle seul – pas davantage les fous que n’importe philomag107qui… Aujourd’hui, on a enfin compris qu’entendre des voix, c’est comme écouter un smartphone qu’on ne voit pas…Car la pratique du…

La suite ici, dans Philosophie Magazine N° 107   <—

Le rendre amoureux ? La rendre amoureuse ?

tn_penseLe 11/02/17 de 16h00 à 18h00

MAIF SOCIAL CLUB a le plaisir de recevoir le psychologue Tobie Nathan pour une conférence autour de son ouvrage « Philtre d’amour. Comment le rendre amoureux ? Comment la rendre amoureuse ? ».

MAIF SOCIAL CLUB a le plaisir de recevoir le psychologue Tobie Nathan, accompagné de Paula Jacques, pour une conférence autour de son ouvrage « Philtre d’amour. Comment le rendre amoureux ? Comment la rendre amoureuse ? ».

Intervenants Tobie Nathan Paula Jacques

Venez participer à un moment d’échange convivial autour de son parcours d’ethnopsychiatre et de son ouvrage « Philtre d’amour. Comment le rendre amoureux ? Comment la rendre amoureuse ? » qui renverse nos conceptions sur la passion amoureuse.

« On ne tombe pas amoureux au gré des rencontres, charmé par un corps harmonieux, un doux visage ou une belle âme, mais parce qu’on a été l’objet d’une capture délibérée. Objets magiques, philtres, parfums, prières, rites, paroles ésotériques, nourritures ou boissons préparées… je focalise ici mon intérêt sur les innombrables manières de faire et sur leurs modes d’action et d’efficace, sur les théories qui les gouvernent, sur les mondes qui les abritent… »

Tobie Nathan, octobre 2013

Cette rencontre sera animée par la journaliste Paula Jacques,

le 11 février 2017, de 16 à 18h00,

37 rue de Turenne, Paris 3ème – quartier Marais

au MAIF SOCIAL CLUB

– Accès depuis le métro :
ligne 1 (Saint-Paul), ligne 8 (Chemin Vert), ligne 5 (Bréguet-Sabin)

– Accès depuis le bus :
ligne 29 (Place des Vosges – Saint-Gilles), ligne 96 (Place des Vosges), lignes 76 et 69 (Birague – Saint Paul)