« En sol Majeur » sur RFI, le mardi 2 novembre

Yasmine Chouaki s’entretient avec Tobie Nathan le mardi 2 novembre dans son émission — en Sol Majeur — sur son dernier roman, « Qui a tué Arlozoroff ? », sur sa vie, sur la multiplicité des mondes et sur les mots de l’enfance…

pour écouter l’émission

 

Publicités

le 20 octobre 2010, Tobie Nathan sur France 2

00:30 Des mots de minuit

    Présentateur : Philippe Lefait. Réalisateur: Pierre Desfons.
    Chaque mercredi soir, Philippe Lefait reçoit des invités de tous horizons pour parler culture et écouter en live des musiques d’ici et d’ailleurs. Ce soir sont présents en plateau : Tobie Nathan Ethno Psychiatre, «Qui a tué Arlozoroff ?» (Editions Grasset), Ralf Marsault Photographe et anthropologue, exposition «Combats» – Galerie Fait & Cause Paris, Benoit Jacquot Réalisateur du film «Au fond des bois» qui sortira le 13 octobre, Alain Veinstein Auteur de «Radio sauvage» (Editions du Seuil), Absynthe Minded, l’invité musique Album «Envoi» chez AZ Universal Alexandra Lemasson lit en plateau des extraits de «Qui a tué Arlozoroff ?» de Tobie Nathan et de…

le 15 octobre à Toulouse…

Les stratégies de la terreur : Les bases psychologiques du terrorisme, du fascisme ordinaire et de la terreur d’Etat

Il est deux principales causes à la terreur — cette émotion au delà de la peur, qui s’empare de tout l’organisme, paralysant en une même déferlante l’âme et le corps — je les désignerai rapidement en préalable, pour la clarté du propos.

La première est la perception d’une sorte d’ambiance, une atmosphère signifiante, la sensation de devenir un quiconque ; c’est une cause insidieuse, qui s’installe progressivement jusqu’à envahir l’espace mental de la personne, à en figer le fonctionnement, à rendre impossible toute expression singulière…

C’est ainsi que débutera la conférence que prononcera Tobie Nathan dans le cadre du colloque « Violences chaudes, violences froides« , qui se tiendra à Toulouse Les 15 ET 16 octobre 2010 — Salle Tolosa de l’I.C.T. 31 rue de la Fonderie Toulouse…

 

Qui a tué Arlozoroff ?

Jaffa dans les années ’30’

Années ’30’ — dans ces moments où le monde asphyxié par la crise économique, retient son souffle, alors que l’Europe couve la plus grande tragédie de l’histoire, sur un lopin de terre désertique, un pays est en train de naître, déjà en proie aux oppositions politiques, à la constitution de groupes de pression, aux conflits de pouvoir et de personnes… Palestine… Israël

Dans la nuit du 16 juin 1933, sur la plage de Tel-Aviv, Haïm Arlozoroff, Directeur des Relations politiques de l’Agence Juive, est abattu de deux balles de revolver par deux inconnus. Ce brillant intellectuel de 33 ans, Ministre des Affaires Etrangères du Yishouv, la première implantation juive en Palestine, avait été aussi le premier amant et sans doute le seul véritable amour de Maria Magdalena Friedländer, qui deviendra Magda Goebbels et se suicidera avec Joseph Goebbels, son mari et Adolf Hitler, en 1945, dans le bunker de Berlin assiégée, après avoir empoisonné ses six enfants.

Le 16 juin 1933 Arlozoroff est abattu sur la plage de Tel Aviv de deux balles de revolver par deux inconnus qui prennent la fuite…

Qui a tué Arlozoroff, un roman de Tobie Nathan, aux éditions Grasset